Réaction à l’assassinat des trois militantes kurdes (1er janvier 2013)

La Maison Internationale de Rennes (MIR) exprime sa stupeur et profonde indignation devant le lâche assassinat des trois militantes kurdes

Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbin) et Leyla Soylemez, au centre d’information du Kurdistan à Paris, alors que la résistance du peuple kurde ne faiblit pas et que des négociations entre Abdullah Ocalan, le leader emprisonné du PKK et le gouvernement turc démarrent.

La MIR demande que toute la lumière soit faite sur ce triple assassinat et exprime à toute la communauté kurde, en particulier celle de Bretagne, aux familles touchées dans leur chair, à l’association des amitiés kurdes de Bretagne et à l’association Amara ses sincères condoléances et tout son soutien.

Adhérer à la MIR

Copyright